Les gelées printanières

Il y a quelques semaines, le soleil faisait son retour accompagné de la hausse des températures. Avec ce climat très printanier, la vigne a commencé à sortir de sa léthargie hivernale. Malheureusement son réveil fut perturbé par l’arrivée du gel.

Les bourgeons qui avaient doucement débuté leur débourrement ont alors souffert des récents phénomènes climatiques. En effet l’arrivée de la pluie puis de la neige suivies des températures négatives ont brûlé certaines feuilles qui commençaient à se développer.

Pour le moment, il est encore trop tôt pour se prononcer sur les dégâts puisque certains bougeons pourraient avoir résisté. Dans quelques semaines, nous auront une idée plus précise des conséquences de ces gelées.

Nous vous invitons à venir interagir avec nous sur ce sujet en nous rejoignant sur notre compte Instagram  (cliquez ici) ou bien sur notre page Facebook (cliquez ici).